Premier temps fort de cette réunion, le rond-point sur la voie rapide à hauteur des communes de Russ Schwartzbach et Wisches. Les élus municipaux de ces dernières étaient présents ainsi que le président du département Frédéric Bierry accompagné des responsables du bureau d’études chargé du projet. Devant une assistance composée d’habitants des trois communes concernées, ils ont eu à cœur tout d’abord de rappeler quelques fondamentaux. En effet ce projet de rond-point et de voie de dépassement sur cette portion de la RN 1420 a été complexe ne serait-ce que sur un plan financier. Les travaux à hauteur de 2,5 millions d’euros sont financés entièrement par le conseil départemental. 

Les travaux auront lieu essentiellement la nuit, lorsque le trafic routier est moindre. Il est prévu que deux voies de circulation restent ouvertes et un travail de communication avec les municipalités, les usagers et les entreprises engagées dans le projet est assuré.

Second temps, une intervention d’Alain Ferry, maire de Wisches, qui a dressé un tableau des principaux chantiers et projets en cours.

Il a rappelé que la baisse des dotations de l’état implique des politiques d’aménagements différentes et notamment dans le cadre des « communes nouvelles » une collaboration éventuelle plus fréquente et équilibrée avec Russ Schwarzbach et une prudence accrue concernant le budget de fonctionnement. À Wisches, l’endettement par habitant reste bas grâce au recours le plus souvent possible à l’autofinancement comme pour la nouvelle salle sportive, ex-salle polyvalente.

Alain Ferry a souligné les investissements destinés à la jeunesse, la reconduction des cours d’anglais pour les enfants du primaire, l’installation dans deux salles de classe de tableaux numériques et le don de tablettes aux élèves de CM1 et CM2.

Le maire a aussi procédé à un récapitulatif de la situation économique des entreprises. Si Verrissima, Sapronit ou Delpierre se portent bien, l’incertitude plane toujours sur le sort de Punch. Quant à la fermeture de la Moulure Vosgienne, l’élu a déclaré que « C’est une page de l’histoire du village qui se tourne ».

D’autres sujets ont été abordés : la demande de classement du site du Petit Donon au patrimoine mondial de l’UNESCO, à Hersbach la réfection de la salle des fêtes et de la rue de la Gosse, ou encore la volonté d’obtenir davantage de TER.

Pour finir deux points négatifs, le petit commerce qui reste en difficulté, puisque des cessations d’activité sont à déplorer, et l’eau potable. André Schaeffer, premier adjoint, a expliqué que la commune connaissait actuellement des soucis importants pour approvisionner les habitants en eau potable. 

Chacun de ces deux temps a été ponctué de moments d’échanges entre le public et les élus. Un verre de l’amitié a été offert à tous, après plus de deux heures de discussion.

Extraits de l’article  (DNA-SB-30.11.2018)

Catégories : Action municipale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

96 − 93 =