La médiathèque de Wisches-Hersbach La Locomotive a ouvert officiellement l’exposition consacrée aux couvertures d’un magazine fictif intitulé « Le Montréaler », en hommage à la ville de Montréal.

Après avoir séduit par deux fois Montréal, puis Turin et Taïpei (à Taïwan), la médiathèque wischoise a été choisie pour servir d’écrin à cette très belle exposition internationale.

Dans son mot d’accueil et de remerciement, Alain Ferry, maire de Wisches-Hersbach, a souligné que sa commune de 2 200 habitants faisait figure de Petit Poucet face aux grandes métropoles qui ont jusqu’ici accueilli l’exposition. Mais, a-t-il ajouté, « les liens familiaux et d’amitié très forts entre Nicolas Trost, commissaire d’exposition, Christine, conseillère municipale de Wisches-Hersbach et Hélène, responsable de la médiathèque, ne sont pas étrangers à avoir rendu possible ce magnifique échange ».

… Au-delà des clichés, Nicolas Trost, commissaire d’exposition, Alsacien d’origine et résident canadien depuis 2003, associé à Marion Arbona et Renaud Plante, directeurs artistiques, ont offert à une soixantaine de créateurs, auteurs de bandes dessinées, illustrateurs et écrivains, choisis pour la finesse et la pertinence de leur regard, de proposer leur vision de Montréal à travers des illustrations et des textes originaux pour créer la couverture d’un magazine imaginaire intitulé Le Montréaler.

… Alain Ferry n’a pas résisté à l’envie de dévoiler le projet de création d’un Wischer , auquel participeront les écoliers de CM1 et CM2. Puisque le rêve est permis, peut-être verra-t-on un jour, Le Wischer exposé à Montréal ?

Extraits de l’article des DNA : https://c.dna.fr/edition-de-molsheim-schirmeck/2019/03/17/montrealer-en-escale

Catégories : Culture

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 76 = 78