Osterputz

Une quarantaine de volontaires du conseil municipal, d’associations, de particuliers et de quelques employés municipaux, se sont attaquées, samedi dernier, au nettoyage de printemps.

L’Osterputz est une tradition en Alsace, depuis très longtemps. Depuis que certains ignorent la réglementation et méprisent à la fois leur environnement et les citoyens respectueux de celui-ci. Incontournable, aussi, parce que la quantité de détritus ne se réduit guère, malgré les nombreux messages et campagnes de sensibilisation. Et malgré les collectes en porte-à-porte organisées par le Select’om et les possibilités de déposer, gratuitement, vingt-quatre fois par an, ses encombrants en déchetteries. Ainsi, en un peu plus de trois heures, les bénévoles ont collecté plusieurs tonnes de pneumatiques, ferraille, plastiques, verre, papiers gras, cartons, etc., abandonnés çà et là dans la nature, ceux-ci n’étant que la partie visible de l’iceberg.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *