Saint Nicolas

 Saint Nicolas à Hersbach

Saint-Nicolas est si vieux, qu’on ne se souvient même plus depuis quand il vient, chez nous, dans nos villages d’Alsace. Ce qui est certain, c’est que la tradition de Saint-Nicolas, on y tient ! Ses fans les plus fidèles sont, et c’est bien naturel, les écoliers à qui il apporte des bonbons, comme dans la chanson.

Hé bien, à Wisches et à Hersbach, cette année encore, il n’a pas raté son rendez-vous. Il est revenu, comme chaque fois, les bras chargé de friandises. Depuis qu’il a laissé le Père Fouettard dans son placard, les petits n’ont plus peur de lui et, lorsqu’il apparaît, c’est la fête ! Les enfants des écoles, ravis, lui ont chanté des chansons (celle de Saint-Nicolas, bien sûr), lui ont offert de beaux dessins et l’on accueilli avec la joie que l’on devine.

Sitôt ses bonbons distribués, il a dû repartir à la rencontre d’autres écoliers, car il a un agenda fort chargé en ce début d’hiver et le temps lui est compté : pas question de s’attarder, il doit avoir vidé les lieux avant la nuit du 24 décembre au cours de laquelle c’est Père Noël qui le remplacera et descendra du Grand Nord, dans son bel équipage, « drivant » ses rennes magiques, pour distribuer à son tour des cadeaux à tous ceux qui ont été sages.

Et à ce propos, il n’est pas sûr que, cette année, nos hommes (et femmes) politiques en trouvent sous leur sapin de Noël… (Nicole Huber)

Les écoles chantent

Les jeunes chanteurs de l’école d’Hersbach et ceux de l’école maternelle de Wisches, encadrés de leurs enseignants, se sont retrouvés à la salle des fêtes de Wisches pour témoigner à pleine voix leur amour du chant et de la musique.

En 1983, Jean-Claude Gognon, inspecteur de l’Éducation nationale, convaincu de l’importance de la pratique musicale à l’école, en particulier du chant au quotidien, crée l’association « Approchants ». La volonté est d’apprendre le chant aux enfants des écoles, de la maternelle au CM2 et de leur faire interpréter et chorégraphier « devant les autres », la dizaine de chants appris à l’école durant l’année scolaire. Le but est aussi de rassembler en un même lieu les élèves des différentes écoles communales, afin qu’ils passent ensemble un moment agréable et puissent se participer à un spectacle devant leurs parents.

DSC_2459

Les mêmes enfants, leurs enseignants et leurs parents, ont, après ce tour de chant, organisé également les fêtes de fin d’année scolaire, mais chacun dans son village cette fois. Autour de la salle des fêtes de Wisches et dans la cour du groupe scolaire d’Hersbach, l’ambiance était joyeuse. Les yeux brillants de plaisir, les écoliers ont pris un avant-goût de vacances. Leur vivacité et leur tonus intacts, malgré une année scolaire « dans les pattes », ils se sont adonnés sans retenue aux nombreux jeux de piste, de ballons, d’habileté ou autres chamboule tout concoctés pour eux par les adultes.

Les estomacs creusés d’avoir dépensé tant d’énergie pour ce qui est des petits, épuisés de les avoir tant regardés faire, pour ce qui concerne les grands, tout ce beau monde réclamait rafraîchissements, grillades, salades, tartes flambées et pâtisseries dont les parents d’élèves, décidément au four et au moulin, les ont gratifiés.

Comme toujours, ces manifestations, placées sous le signe du soleil et de l’été, offrent à tous du bonheur faisant oublier, l’espace de quelques heures, les soucis quotidiens qui ont été priés, eux aussi, de prendre quelques vacances. (Nicole Huber)