L’étang de Petit-Wisches

Le plan d’eau, alimenté par le ruisseau du Netzenbach, régulièrement alviné et entretenu par l’Association de l’Etang de Petit-Wisches, rencontrait ces dernières années des problèmes en alimentation en eau dus à l’évolution du cours du ruisseau. Afin d’assurer la poursuite de sa vocation piscicole et permettre aux fervents du bouchon de profiter de ce lieu exceptionnel, il devenait urgent de procéder à des travaux de captage d’eau. La commune de Wisches-Hersbach, propriétaire des lieux, en concertation avec la Direction Départementale des Territoires (unité des milieux aquatiques) a fait réaliser par un cabinet spécialisé, l’étude préalable exigée en matière de rénovation d’une prise d’eau en milieu naturel.

Après de nombreux mois d’études et d’échanges avec les services de l’Etat dans le but d’obtenir les autorisations nécessaires, les travaux ont finalement pu être réalisés fin avril, pour un coût global (études et travaux) de 21 000 € TTC, à la charge de la collectivité.

Les pêcheurs, empêchés pendant plus d’un an de pratiquer leur loisir favori, se sont retrouvés à l’étang à l’occasion de sa réouverture au public le lundi 21 mai.

Recettes et patrimoine de la Vallée

Pierre Hauswald, président du Lions club et son équipe ont eu l’idée, voilà quelques mois, d’aller à la rencontre d’habitants du secteur bruchois, illustres ou anonymes, dans le but de recueillir des recettes de famille et les petites et grandes histoires qui s’y rapportent. Le résultat de leur quête est répertorié dans un superbe ouvrage de 140 pages et 80 recettes, illustrées sur papier glacé.

Édité par ID l’Édition, il est préfacé par Alice Morel, maire de Bellefosse et vice-présidente de la communauté de communes de la vallée de la Bruche, présidente de l’association des Amis du Ban de la Roche, Alain Ferry, député honoraire, maire de Wisches-Hersbach, et Laurent Furst, député de Molsheim.

Tout au long de l’après-midi, les nombreux visiteurs se sont succédé à La Locomotive pour se procurer ce petit concentré du patrimoine culinaire local. À elles seules, les photos des plats proposés mettent l’eau à la bouche… En quelques mots, Pierre Hauswald a rendu hommage aux habitants de la vallée, qui « sont des gens généreux, chaleureux et très accueillants ». Juste avant d’inviter les personnes présentes à lever leur verre, Alain Ferry a remercié le Lions club pour son heureuse initiative et s’est félicité du succès du livre auprès du public. Les 1000 exemplaires imprimés ayant d’ores et déjà trouvé preneurs. Il est prévu le tirage de 500 nouveaux ouvrages.

(DNA/NH – 22.04.2018)

Osterputz

Une quarantaine de volontaires du conseil municipal, d’associations, de particuliers et de quelques employés municipaux, se sont attaquées, samedi dernier, au nettoyage de printemps.

L’Osterputz est une tradition en Alsace, depuis très longtemps. Depuis que certains ignorent la réglementation et méprisent à la fois leur environnement et les citoyens respectueux de celui-ci. Incontournable, aussi, parce que la quantité de détritus ne se réduit guère, malgré les nombreux messages et campagnes de sensibilisation. Et malgré les collectes en porte-à-porte organisées par le Select’om et les possibilités de déposer, gratuitement, vingt-quatre fois par an, ses encombrants en déchetteries. Ainsi, en un peu plus de trois heures, les bénévoles ont collecté plusieurs tonnes de pneumatiques, ferraille, plastiques, verre, papiers gras, cartons, etc., abandonnés çà et là dans la nature, ceux-ci n’étant que la partie visible de l’iceberg.

Le lapin de Pâques

Il est une tradition en Alsace, et à Wisches en particulier, qui veut que le lapin de Pâques vienne déposer des oeufs un peu partout (dans un parc de préférence) pour que les enfants de la commune aient le plaisir de les chercher. Les photos suivantes montrent que la tradition n’est pas une légende, et que à Wisches nombreux sont ceux qui ont vu le lapin et qui peuvent en témoigner !