«

»

Mai 08 2013

Imprimer ce Article

Théâtre à Hersbach

Wisches.X6

Theatre3

Pour son retour sur scène, la troupe théâtrale des jeunes de Wisches-Hersbach a décidé de revisiter Jules Verne et d’emmener le public faire le « Tour du monde en 80 Jours», un tour du monde quelque peu revu et corrigé : Phileas Fogg, riche et énigmatique gentleman anglais, à l’esprit « mathématique » et un tantinet emprunté, prend avec ses amis du Réform-Club de Londres, le pari de faire le tour du monde en 80 jours. Il met dans la balance la moitié de sa fortune, l’autre moitié lui étant nécessaire pour financer son périple. Donc, le mercredi 2 octobre 1872 à 20h45 précises, il quitte Londres en compagnie de son serviteur français Jean, surnommé Passepartout en raison de son agilité et sa débrouillardise. Personnage naïf et beaucoup trop bavard, Passepartout se fait rouler dans la farine par Fix, policier obstiné, au service de sa gracieuse majesté dont l’idée aussi fixe que son nom est d’arrêter Phileas Fogg qu’il soupçonne contre toute vraisemblance, d’être le voleur de la banque de Londres. Et de trains en bateaux et de bateaux en trains, de rencontres insolites en aventures burlesques, ils traversent les continents sans s’y arrêter vraiment, sauf pour sauver du bûcher, non sans panache, une délicieuse jeune veuve hindoue. Chevaleresque et intrépide, Phileas Fogg n’hésitera pas un instant à risquer sa parole, sa fortune et sa réputation pour voler au secours de la belle Aouda – c’est son nom – laquelle sera donc du voyage et saura toucher le cœur de notre globe- trotter, en apparence – mais en apparence seulement – froid et désinvolte. S’ensuivent une cascade de situations cocasses et délirantes imaginées par Pierre Scheidecker le metteur en scène, au cours desquelles, pendant près d’une heure et demie, les personnages empruntés à Jules Verne et interprétés par des comédiens extraordinairement maîtres de leur jeu malgré leur jeunesse (l’aîné n’a que 19 ans, le plus jeune, tout juste 11), emportent l’adhésion du public.

En dépit des nombreuses péripéties et des embûches qui jalonnent son parcours, Phileas Fogg sera de retour juste à temps pour gagner son pari. La troupe coatchée par Pierre Scheidecker a elle aussi brillamment remporté son challenge pour lequel il aura tout de même fallu un peu plus de 80 jours pour être mené à terme…

Deux autres représentations sont prévues, toujours sur la scène du théâtre Robert Hossein, les vendredi 7 et samedi 8 juin prochains à 20h30.
Puis, le vendredi 14 et samedi 15 juin à 20h. et le dimanche 16 juin à 17h., ce sera au tour des « poussins » de la troupe d’entrer en scène avec une pièce mitonnée en partie par les enfants eux-mêmes et intitulée :« La soirée Télé Vivante » ou « Le Grand Direct des Enfants », rebondissements et drôlerie garantis !

Entrée libre à toutes les séances, plateau à la sortie. (Nicole et Alain Huber)

 

Lien Permanent pour cet article : http://wisches-hersbach.fr/theatre-a-hersbach/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 + 1 =