Commencé le 14 janvier, le chantier a pour but de réaliser un giratoire et une voie de dépassement de 350 mètres, travaux attendus depuis bien longtemps ! (sécurisation du carrefour RD1420/DD804). D’un côté, il y avait une situation bien dangereuse, de l’autre des problèmes de financement. Et puis quelques bestioles (des papillons par exemple) se sont invitées dans le dossier, compliquant la prise de décision. Enfin, un giratoire « provisoire » fut mise en place pour tester le bien fondé du projet, et permettant de le programmer sur des budgets plus lointains. Dès 2009, le marché était prêt au Département, et c’est là que les papillons se sont manifestés. Si les papillons doivent être protégés, les humains doivent l’être également. Avec quelques mesures compensatoires permettant à ces insectes d’aller voleter un peu plus loin dans la prairie qui leur a été désignée.

De plus, un bassin de rétention récupérera les ruissellements des eaux de pluie. Au total, un investissement de 3 millions pour le département.

Catégories : Environnement

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 + 8 =