Steelcase

 

Petite chronologie des événements.

26.06.2014

Il est annoncé au CCE que l’usine de Wisches fermera fin 2014. L’usine emploie 230 salariés et près de 100 intérimaires.

27.06.2014

Les délégués syndicaux rencontrent la direction. Il est annoncé une garantie de travail jusque fin décembre, avant le transfert des activités vers l’Espagne et la Tchéquie. Les syndicats demandent une mobilisation de tous, élus et population de la Vallée.

28.06.2014

L’Intersyndicale invite à la mobilisation dans une déclaration.

01.07.2014

Négociations avec la direction de l’usine qui ne peuvent aboutir. Il est décidé l’arrêt du travail. Manifestation au marché de Schirmeck le mercredi.

02.07.2014

Manifestation et rencontre avec les élus lors de l’inauguration des nouveaux aménagements d’accessibilité aux personnes handicapées à la gare de Schirmeck. Etaient présents : A. Herth, F. Bierry, JB Pannekoecke.

04.07.2014

Manifestation au siège de Steelcase, et rencontre tendue avec des membres de la direction Europe-Moyen Orient-Afrique, qui déclare s’attacher à trouver une solution pour le maintien d’une activité industrielle à Wisches.

15.07 et 16.07.2014

Réunion direction Steelcase et intersyndicale à la mairie de Wisches. Soutien de F. Bierry, A. Ferry et des maires de Senones  et Moussey. On parle de repreneur, mais aucune information précise …

18.07.2014

Des représentants de l’intersyndicale à Bercy, reçus par un collaborateur du ministre A. Montebourg. L’Etat soutient la recherche d’un repreneur.

Pétition sur Internet qui recueille 1000 signatures.

21.07.2014

L’intersyndicale est invitée à exposer la situation de Steelcase aux délégués de la CCVB lors de sa réunion mensuelle.

La compréhension de la direction du groupe Steelcase, des délais tout en poursuivant la production pour trouver un repreneur, le concours du gouvernement français à travers une action forte de l’Agence française pour les investissements internationaux : telles sont les trois principales demandes adressées, sur un ton très ferme, dans une lettre de six élus alsaciens au Premier ministre Manuel Valls. Les signataires sont Frédéric Bierry, Alain Ferry, Laurent Furst, Pierre Grandadam, Guy-Dominique Kennel et Philippe Richert.

Les écoles chantent

Les jeunes chanteurs de l’école d’Hersbach et ceux de l’école maternelle de Wisches, encadrés de leurs enseignants, se sont retrouvés à la salle des fêtes de Wisches pour témoigner à pleine voix leur amour du chant et de la musique.

En 1983, Jean-Claude Gognon, inspecteur de l’Éducation nationale, convaincu de l’importance de la pratique musicale à l’école, en particulier du chant au quotidien, crée l’association « Approchants ». La volonté est d’apprendre le chant aux enfants des écoles, de la maternelle au CM2 et de leur faire interpréter et chorégraphier « devant les autres », la dizaine de chants appris à l’école durant l’année scolaire. Le but est aussi de rassembler en un même lieu les élèves des différentes écoles communales, afin qu’ils passent ensemble un moment agréable et puissent se participer à un spectacle devant leurs parents.

DSC_2459

Les mêmes enfants, leurs enseignants et leurs parents, ont, après ce tour de chant, organisé également les fêtes de fin d’année scolaire, mais chacun dans son village cette fois. Autour de la salle des fêtes de Wisches et dans la cour du groupe scolaire d’Hersbach, l’ambiance était joyeuse. Les yeux brillants de plaisir, les écoliers ont pris un avant-goût de vacances. Leur vivacité et leur tonus intacts, malgré une année scolaire « dans les pattes », ils se sont adonnés sans retenue aux nombreux jeux de piste, de ballons, d’habileté ou autres chamboule tout concoctés pour eux par les adultes.

Les estomacs creusés d’avoir dépensé tant d’énergie pour ce qui est des petits, épuisés de les avoir tant regardés faire, pour ce qui concerne les grands, tout ce beau monde réclamait rafraîchissements, grillades, salades, tartes flambées et pâtisseries dont les parents d’élèves, décidément au four et au moulin, les ont gratifiés.

Comme toujours, ces manifestations, placées sous le signe du soleil et de l’été, offrent à tous du bonheur faisant oublier, l’espace de quelques heures, les soucis quotidiens qui ont été priés, eux aussi, de prendre quelques vacances. (Nicole Huber)

Bilan de l’année scolaire pour l’APEH

L’association APEH organise des activités ludiques, culturelles et éducatives, afin de collecter des fonds destinés à participer à des projets d’école.

Au nombre de ces activités, figurent la vente de fromages et de panier de légumes de saison provenant de producteurs locaux, l’organisation d’un marché de Noël en collaboration avec l’association Point d’Appui,  l’organisation d’une bourse aux jouets, vêtements d’enfants et articles de puériculture, la collecte de cartouches d’encre usagées, la personnalisation de tabliers de cuisine avec des dessins d’enfants, etc … Au cours de l’année scolaire qui s’achève, l’APEH a contribué à financer une classe de mer à hauteur de 1800 € et à acquérir des jeux éducatifs pour un montant de 400 €.

Pour la prochaine année scolaire quelques nouveautés en plus, comme par exemple, le projet d’organiser une fête de carnaval en 2015. De plus, il a été validé le partenariat avec un site marchand intervenant dans la vente aux particuliers de matériel scolaire.

Nicole Huber